Loading...
Recherche
Panier
Menu
Recherche

Guide : choisir les bonnes chaussures pour les premiers pas de bébé

Choisir les bonnes chaussures pour les premiers pas de bébé 

Votre bébé est sur le point de commencer à marcher ? Excellente nouvelle ! Cela va être le moment de choisir les chaussures qui lui vont bien. Et justement, quel modèle choisir ? A partir de quel âge ? A quelle fréquence changer ? Est-il conseillé d’opter pour du seconde main ? Dans ce guide, on vous explique tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir les chaussures pour les premiers pas de votre enfant.

A quel âge le bébé doit-il porter des chaussures ?

C’est la première question à se poser. Il n’y a pas aujourd’hui d’âge précis. Tout dépend de la vitesse de croissance de votre enfant, et de son évolution. En revanche, on vous rassure, il existe des indicateurs. Tant que votre bébé se déplace encore à quatre pattes, il n’est pas nécessaire d’acheter des souliers. Vous pouvez en revanche opter pour des chaussettes ou des chaussons, afin de le protéger du froid. Dès que votre bébé commence à vouloir se lever, il montre des signes laissant penser qu’il va bientôt marcher : vous pouvez passer le cap. La règle d’or ? Trouver des souliers confortables, adaptés à ses pieds, et qui le laissent se déplacer librement, sans le gêner. En effet, elles ne doivent pas s'encombrer dans l’apprentissage de la marche.

Quand bébé ne marche pas encore

Quand bébé ne marche pas encore

Il n’est pas nécessaire que votre petit porte des chaussures. Avant 8 ou 9 mois, optez simplement pour un format souple permettant de protéger ses pieds et de les garder bien au chaud (chaussettes, chaussons, etc…). Cela permet par ailleurs d’habituer votre bébé. Il acceptera d’autant plus les souliers, quelques mois plus tard.

Découvrez notre gamme de vêtements pour bébé

Quand bébé esquisse les premiers signes de son envie de marche

Cette période arrive en général autour de 8 ou 9 mois. Votre bébé commence alors à se déplacer avec plus de vigueur, à s'accrocher aux meubles, à se lever, à faire ses premiers pas… Les premiers temps, laissez lui les pieds nus. Cela permet de favoriser le bon développement de son pied. Cela l’aide également à trouver son équilibre, à se stabiliser, à se coordonner, et mesurer sa force musculaire. Pour résumer, dans la maison, et à condition que le sol ne soit pas trop froid, ne mettez pas de chaussures à votre bébé. Vous pouvez également le laisser marcher sur des surfaces diverses (gazon, sable, tapis, matelas, etc…). Vous l’aiderez ainsi à mieux percevoir l’espace, les matières.

Découvrez notre gamme de vêtements pour bébé
Quand bébé commence véritablement à marcher

Quand bébé commence véritablement à marcher

Lorsque vous sortez de votre cocon familial et vous aventurez dans l’espace public, il est conseillé de mettre des chaussures à votre bébé. Cela va permettre de protéger ses pieds du froid, de l’extérieur, et des éventuelles bactéries. Ses premières chaussures doivent alors respecter quelques règles : légères, souples, ajustées au talon, semelle avec coussinet.

Comment choisir les bons souliers pour un bébé ?

La première paire de votre bébé doit avant tout garantir un bon maintien et apporter de la stabilité. Autrement dit ? Une chaussure bien rigide ! C’est donc l’inverse de quand votre bébé ne marche pas encore. D’abord, le confort et la souplesse pour le laisser libre de ses mouvements. Ensuite, la rigidité pour l’aider à marcher et se stabiliser. Pour cela, la basket idéale est légèrement haute, elle s’arrête juste au-dessous des malléoles, un cambrion sous la semelle doit également empêcher la chaussure de vriller. Rassurez-vous, la majorité des souliers pour les petits sont conçus en tenant compte spécifiquement de ces besoins.

Découvrez notre gamme de chaussures pour bébé

Comment choisir la bonne taille de souliers pour mon bébé ?

Au-delà de la conception et du modèle, il est important de choisir une taille de chaussures adaptée à votre garçon ou votre petite fille. Pour cela, rien de plus simple :
- Tout d’abord, enlevez la semelle située au fond de la basket.
- Positionnez ensuite le pied à l’intérieur
- Placez votre bébé debout
- Tâtez le bout du pied et assurez-vous que les orteils puissent bouger légèrement
- Assurez-vous que l’arrière du pied est bien calé au fond

En cas de doute, sachez qu’il est aussi possible d’opter pour la solution du pédimètre. Pour cela, placez simplement le pied de votre bébé sur l’outil de mesure, et regardez le résultat. Rassurez-vous, la plupart des fabricants proposent des modèles de toutes les tailles, avec des indications suffisamment claires pour que vous puissiez sélectionner facilement le format le plus adapté.

Comment choisir des chaussures pour un enfant de 2 à 5 ans ?

A partir de 2 ans, l’enfant devient plus à l'aise dans ses mouvements. Il court, se déplace facilement, vadrouille aisément dans la maison. Il a alors besoin d’une paire de chaussures agréables à porter, et souples, afin de pouvoir bouger librement.
Voici quelques éléments à regarder afin de vérifier que les chaussures soient bien adaptées :

- La chaussure doit être légère
- Avoir une tige haute au niveau du talon pour un bon maintien
- La semelle doit plier facilement sur le devant (cela permet de faciliter les mouvements), être antidérapante (pour éviter que les chutes) et plus épaisse au niveau du talon - La chaussure doit être faite d’une matière avec une matière respirante pour permettre au pied d’être bien aéré (cuir, certaines matières synthétiques…)
- Passez vos doigts à l’intérieur de la chaussure. Vous pourrez ainsi vous assurer qu’aucune couture ne vient créer un frottement et potentiellement irriter le pied

C’est quoi la toebox ?

Cela correspond à la partie avant de la chaussure, celle qui entoure les orteils. C’est un point de repère important pour bien choisir les chaussures de votre petit. En effet, elle doit être suffisamment large pour laisser la possibilité de bouger les orteils. Lorsque votre enfant se déplace, le talon a tendance à absorber le poids, les orteils vont alors sur le devant de la chaussure, et peuvent rapidement être écrasés ou se chevaucher dans le cas où la chaussure serait trop petite. Comme pour un adulte, cela peut être inconfortable et gêner votre enfant dans son apprentissage de la marche. Dans des cas extrêmes, et lorsque une chaussure trop petite est portée plusieurs mois, cela peut parfois engendrer des déformations ou des blessures.

Quels éléments regarder pour choisir de bonnes chaussures pour votre bébé ?

Quels éléments regarder pour choisir de bonnes chaussures pour votre bébé ?

La chaussure est un produit assez technique, avec de nombreux éléments à regarder. Rassurez-vous, on vous explique les différents points à analyser. Quelques contrôles sur chacun d’eux et le tour est joué, vous pouvez choisir la paire de chaussures parfaite :

- Col et languette matelassés (pour une protection optimale)
- Contrefort asymétrique sous la chaussure (pour un bon maintien du pied)
- Semelles amovibles antibactériennes (pour garder les pieds sains)
- Piqûre au niveau de la base (pour une chaussure solide)
- Semelles souples antidérapantes et bout protecteur (pour la souplesse)
- La matière de la chaussure (pour la durée de vie)
- Système de serrage ajustable pour les enlever et les mettre facilement (lacets, scratchs, etc…)

Quels éléments éviter pour les chaussures de bébé ?

Les chaussures trop rigide
Votre bébé entre dans une nouvelle phase d’apprentissage, et pas des moindres : la marche, la course, les déplacements, la liberté de mouvement. Il doit se sentir à l’aise et libre d’explorer le monde qui l’entoure. Pour cela, ses chaussures doivent être souples et accompagner le mouvement de ses pieds et de ses jambes. Une bonne chaussure peut d’ailleurs aider la croissance de votre enfant, et l’accompagner dans son évolution musculaire.

Les chaussures bébé trop grandes
La taille des chaussures est également un élément essentiel. Une paire de chaussure trop grande, ou trop petite, peut gêner votre enfant dans ses mouvements, voire provoquer des blessures. Utilisez un pédimètre ou reportez à nos conseils un peu plus haut dans ce guide, pour choisir la pointure la plus adaptée. Autre point important : faites essayer les chaussures à votre petit. En effet, c’est la même chose qu’avec des chaussures pour adultes. Parfois, la pointure peut être variable d’une marque ou d’un modèle à l’autre.

Les chaussures bébés trop étroites
Le pied de votre bébé est encore en train de se former. Il a donc besoin d’espace et ne doit en aucun cas être compressé. N’hésitez pas à tâter la chaussure lorsque votre enfant l’essaye, cela vous permettra de voir si les orteils sont trop à l’étroit, ou si le côté du pied est compressé. En cas de doute, optez pour une pointure au-dessus.

Quelques conseils pratiques pour choisir les chaussures de bébé

Quelques conseils pratiques pour choisir les chaussures de bébé

Des chaussures à lacets
C’est l’astuce pratique incontournable ! Ici, on parle bien du confort au quotidien. Optez pour une paire facile à enfiler et à enlever. Les scratchs sont en général parfait. Ils permettent de mettre la chaussure facilement, en quelques secondes. Pas de risque de lacet défaits et donc moins de risque de gamelles et de blessures. C’est aussi idéal pour votre enfant, il pourra les remettre de façon indépendante, sans avoir besoin de demander l’aide d’un adulte. En revanche, dès que votre enfant commence à être un peu plus grand, les chaussures à lacet offrent un meilleur maintien de la cheville et peuvent être un excellent choix pour votre enfant.

Une matière naturelle, comme le cuir
La matière phare : le cuir. Il permet de laisser le pied respirer, de limiter la transpiration, et donc de rester à l’aise toute la journée. Il existe également aujourd’hui des matières synthétiques qui sont presque aussi efficaces que le cuir, cela peut être une bonne option. Pensez à lire les étiquettes et/ou les description des produits afin de pouvoir choisir la bonne matière.

Une chaussure sans voûte artificielle
Les pieds de votre enfant continuent à se former pendant quelque temps. On dit en général que ce processus continue jusqu’à environ 4 ou 5 ans. La voûte plantaire, quant à elle, se formerait même jusqu’à l’adolescence. Certaines marques proposent des chaussures avec un coussinet qui vient recréer la voûte plantaire de façon artificielle. C’est un modèle à proscrire, puisque cela ralentit le processus naturel et ne laisse pas la place à la voûte plantaire de se développer comme elle le devrait. Optez donc pour des chaussures plates.

Faire les essayages le soir
C’est un peu le même réflexe que pour une bague. Au même titre que notre doigt peut gonfler au fur et à mesure de la journée ou en cas de fortes chaleurs, les pieds de bébé peuvent également gonfler pendant la journée. Privilégiez un essayage le matin, et assurez-vous que vous pouvez passer un doigt entre le pied et la chaussure. Vous aurez ainsi l’assurance qu’elles sont parfaitement adaptées, et que le pied aura suffisamment de place à tout moment de la journée. Si vous optez pour la livraison, sachez que la plupart des marques proposent aujourd’hui un retour gratuit. Il ne vous restera plus qu’à commander la taille plus adaptée et à reprogrammer une nouvelle livraison.

Des chaussures d’occasion pour bébé, une bonne idée ?

Les chaussures d’occasion oui, si elles n’ont pas été portées
Le marché du seconde main à le vent en poupe. Et pour cause, l’arrivée d’un bébé peut impliquer de nombreux achats, et un budget conséquent. Il est tout à fait possible d’opter pour des chaussures achetées d’occasion. En revanche, sachez que cela peut constituer un risque. Une chaussure neuve va s’adapter à la forme du pied de votre enfant, en épouser les contours, et sera ainsi 100% adaptée à ses besoins. Une chaussure d’occasion, aura adaptée sa forme au pied d’un autre enfant, et celle-ci ne pourra pas être changée. Si vous optez pour le seconde main, assurez-vous que les chaussures n’ont pas été portées avant (erreur de taille, retour produit trop tarif, etc…).

Chaussures seconde main : les points de vigilance
Vous prévoyez d’acheter des chaussures d’occasion pour votre enfant ? Voici quelques points à vérifier :
L’état de la semelle : Elle ne doit pas être trop usée. Si c’est le cas, c’est que la chaussure a beaucoup été portée, et qu’elle est déjà faite au pied d’un autre enfant. C’est à éviter puisque cela peut engendrer des problèmes dans le bon développement de son pied
L’état de la partie arrière de la chaussure : Si elle est abîmée, cela peut vouloir dire que le maintien est moins bon. Il est aussi possible que des signes d’usure (couture, fil, etc…) puissent provoquer des frottements.
L’état du système d’attache : Pour des lacets, en général il y a peu de problème et cela peut dans le pire des cas se changer facilement. Pour un scratch en revanche, vérifier qu’il ferme bien. En effet, cela peut être beaucoup plus contraignant à changer, et devenir un vrai calvaire au quotidien si il ne tient plus suffisamment.
L’état général : Quoi qu’il arrive, lorsque vous achetez des chaussures de seconde main pour votre enfant, pensez à faire un nettoyage avant de lui donner. Cela permet de garantir une bonne hygiène et d’éviter toute bactérie éventuelle.

Quelles chaussures pour quel contexte ?

Choisir des chaussures pour la crèche ou l’école
Lorsque votre enfant s’apprête à aller en crèche ou à l’école, l’achat de nouvelles chaussures peut être une bonne idée. En effet, il s’apprête à vivre de nouvelles aventures. Chaque jour, il va découvrir de nombreuses activités, et mettre ses chaussures à rude épreuve. Il faut alors un format conçu avec des matériaux résistants, qui assurent un bon maintien du pied, une attache pratique et solide. Il est également souvent conseillé d’opter pour un modèle avec une semelle un peu épaisse. Cela va permettre de protéger l’arrière du pied, et d’éviter les douleurs.

Choisir des sandales pour l’été
En été, les pieds peuvent rapidement être mis à rude épreuve. Fortes chaleurs, pied qui transpire, aération limitée, etc… Il peut donc être intéressant d’avoir une paire de chaussure complémentaire, spécialement adaptée pour les fortes chaleurs. On pense notamment à des sandales, à ou des modèles aérés.

Quand changer les chaussures de bébé ?
Avant 3 ans, les pieds d’un enfant grandissent en moyenne d’une demi-pointure tous les deux ou trois mois. Au début, lorsqu’il est exclusivement à la maison, des chaussettes ou des chaussons suffisent. En revanche, lorsque votre enfant commence à sortir (crèche, école, parc, etc…), il faut donc prévoir de changer régulièrement de chaussures. A partir de 3 ans, le rythme de croissance ralentit légèrement. Les enfants prennent alors environ une pointure par année. Au-delà des courbes génériques et des études, pensez à faire un check régulier des chaussures pour vous assurer qu’elles sont toujours adaptées.

Est-il nécessaire de consulter un podologue?
C’est un plus, mais ce n’est pas forcément nécessaire. Avant l’âge de 3 ans, le pied se forme en douceur et il est encore trop tôt pour consulter, sauf en cas de problème spécifique d'identité. Après 3 ans, si votre enfant se plaint de douleurs aux jambes, s' il trébuche de temps en temps, s' il se fatigue quand il marche, cela peut être des signes montrant un problème au niveau du pied. Dans ce cas, prenez rendez-vous avec un podologue afin d’identifier la source du problème et de pouvoir le corriger.

Quelques conseils pratiques pour choisir les chaussures de bébé